Un salarié peut être critique envers son entreprise

Un salarié peut être critique envers son entreprise

Attention à ne pas confondre droit d’expression et liberté d’expression !

Dans son argumentation, l’entreprise assimilait, de manière erronée, la liberté d’expression au droit d’expression réglementé par le Code du travail. En effet elle estimait que les critiques de la salariée ne visaient pas à améliorer les conditions de travail, l’organisation de l’activité et la qualité de sa production et que, par ailleurs, elle avait usé de son droit en dehors de l’entreprise.

Or seul le droit d’expression est soumis à de telles règles ; la liberté d’expression quant à elle peut s’exercer en dehors du lieu de travail et son contenu n’est limité que par l’abus potentiel qui peut en être fait.

Source : Un salarié peut être critique envers son entreprise