Covid long

La double peine des patients atteints d’un “Covid long”

Que sait-on du “Covid long” ?

Qui sont les patients concernés par ce “Covid long” ? Quels sont les symptômes connus qu’ils développent ? Quelle prise en charge leur est proposée ?
Nous avons posé ces questions à Chantal Raherisson.
Selon cette professeure de pneumologie au CHU de Bordeaux (en cours de mutation au CHU de Guadeloupe), le terme de “Covid long” émane des patients eux-mêmes. Les professionnels de santé parlaient plutôt, eux, de “post-Covid”, pour décrire les séquelles de la maladie, ou encore des symptômes prolongés.

Les maux observés sont multiples et touchent surtout les cas de Covid les moins graves. Germaine, notre témoin, est donc une exception.

En majorité, les patients qui développent un “Covid long” sont des patients qui ont eu une forme légère à modérée, qui ne sont pas allés en réanimation.

Chantal Raherisson, professeure de pneumologie au CHU de Bordeaux

Pr Chantal Raherisson, au sujet des patients concernés et des symptômes

Les malades doivent faire preuve de patience. Il semble que le rétablissement, bien que tardif, finisse par arriver, mais après de longs mois pour beaucoup.
En attendant, une prise en charge des personnes concernées peut être proposée, en fonction du symptôme prédominant.

On voit quand même qu’il y a une diminution des symptômes, trois mois ou six mois après l’infection. Mais cela nécessite quand même une prise en charge.

Chantal Raherisson, professeure de pneumologie au CHU de Bordeaux

Alors que la Guadeloupe subit actuellement, de plein fouet, la 4ème vague de l’épidémie de coronavirus, durant laquelle le très contagieux variant Delta est majoritaire, tout l’enjeu semble être l’après, à savoir le suivi et la prise en charge des patients post-Covid.

Source : La double peine des patients atteints d’un “Covid long”